Home | Blog | Moins d’un chercheur sur 3 est une chercheuse – et maintenant on fait quoi ?
Moins d’un chercheur sur 3 est une chercheuse – et maintenant on fait quoi ?

Moins d’un chercheur sur 3 est une chercheuse – et maintenant on fait quoi ?

Le 19 mars dernier se déroulait la 16ème cérémonie de remise des Prix L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science. N’étant pas à Paris ce jour-là, je n’ai pu y assister – je me rattrape donc avec une autre excellente initiative de la fondation, le nouveau pure player dédié à l’excellence scientifique au féminin : Discov’her.

Pourquoi avoir lancé ce webzine ?

La Fondation L’Oréal a également dévoilé lors de la cérémonie les conclusions d’un rapport international mené par le Boston Consulting Group sur la place des femmes dans le secteur scientifique. Les résultats montrent une sous-représentation féminine encore criante au sein de la communauté scientifique internationale, malgré une légère progression dans les dix dernières années. Ce décrochage des femmes par rapport aux hommes s’effectue à plusieurs moments clés du parcours académique et professionnel. Le rapport est disponible sur http://discov-her.com/fr/etudes

Alors que le son de cloche habituel lorsqu’on parle des femmes scientifique ressemble à “il n’y en a pas de visible”, “montrez nous des femmes scientifiques qui savent parler de leur sujet”, nous avons maintenant de quoi rabattre quelques caquets grâce aux nombreux et intéressants portraits de femmes. Classés en cinq catégories, Recherche, Société, Santé, Environnement, Innovation, elles n’attendent plus que vous pour être lues, partagées, découvertes.

Que plus personne ne vienne me dire que, en panne d’inspiration, il était plus facile de n’inviter que des hommes à l’émission de radio / télé / TedX / conférence / table-ronde.

About Jade